OBAMA N’EST PAS NOIR, IL PERDRA LES ELECTIONS!

Obama n’est pas noir

Avant tout chose, qui est cet Obama dont nous parlons tous et tous les jours?

Barack Obama est né à Honolulu, Hawaï d’un père Kenyan et d’une mère Américaine. Sa mère est également déscendante de cherokee par son père et descendante de jefferson Davis, le président des Etats confédérés d’Amérique (Bon sang ne saurait mentir!)

Barak Obama aurait une ancêtre française commune avec le vice-président Dick Cheney. Mais le mixage ne s’arrête pas là, il aurait des descendances anglaises, néerlandaises, allemandes et irlandaises. Cet exceptionnel métissage me pousse à dire que M. Obama n’est pas le candidat noir à l’investiture, il est le candidat démocrate. Sans doute le prochain meilleur perdant depuis 1789 date de la première élection si les Américains démocrates ne sont pas prudents.

Pourquoi Obama ne doit-il pas être le « candidat noir »?

On ne cesse de nous marteler de slogans associant le candidat démocrate à son teint bazané. Si ce n’est la mélanine dont il est question dans les textes, c’est de la classe minoritaire dont on parle. Que de rapprochements simplistes!

Une telle association n’a pour unique but d’écarter les électeurs du débat politique. En ce faisant, on adopte le mode de fonctionnement des Real TV. On force l’électeur à s’identifier au candidat grâce à son apparence physique et non plus par le biais de ses idées politiques. Lorsque l’on sait que les citoyens américains n’accordent pas plus de cinq minutes à la politique et qu’en dehors des périodes électorales, la politique est jugée inutile, voir malsaine. ..Il est à se demander si pour simplifier cette politique on a décidé de l’assimiler au choix d’un camps qui serait le camps des tous blancs ou le camps des noirs et dérivés!

Est-ce vraiment sérieux? Et quels sont les sentiments que ces méthodes pourraient faire remonter dans un pays dont les blessures du passé ne sont toujours pas pansées?

Barack Hussein Obama ne doit pas être noir car il est évident que c’est un boulet que l’on cherche à lui faire traîner. Et croyez-moi, je suis fier d’être noir!

En plus d’inciter l’électorat à s’identifier physiquement au candidat, on le trompe! On veut faire croire qu’une mobilisation exceptionnelle de l’électorat noir porte Obama et que cette mobilisation pourrait presque à elle seule l’emmener à la présidence… Ceci n’est que foutaises! Il est vrai qu’Obama a gagné dans huit des dix états les plus peuplés de la minorité noir mais ne perdons pas de vu que l’électorat noir ne représente que 12% de l’électorat global. Et même si depuis les années 1900 la mobilisation des noirs vers les urnes est loin d’être extraordinaire, une mobilisation idéale de la totalité de la communauté noire n’apporterait jamais plus de 12%.

Enfin, Barack Obama ne doit pas être le « candidat noir » porté par la communauté noire car cela pourrait avoir un effet pervers après sa victoire dans le camp démocrate. En ce faisant, les électeurs noirs pourraient se démobiliser en faisant confiance en une poignée « d’ activists » qui selon eux s’exprimeront et voteront en leur nom. Il est évident que Barak Obama aura besoin des électeurs noirs mais nous avons vu que leurs seuls votent ne suffirons pas. Le réel soutien de H. Clinton est la condition sine qua non pour l’accession au poste présidentiel.

5 Raisons pour qu’ Obama perde les élections?

Aux états unis, le scrutin est au suffrage indirect. Cela signifie que les électeurs Américains sont invités à voter pour les Grands Électeurs au suffrage universel dans chaque pays qui eux-même voteront pour le Président et le Vice-Président des États-Unis.

1- Obama n’a pas gagné les primaires Démocrates

Il ne s’agit pas d’un scoop. Barack Obama a bien eu le nombre de délégués nécessaire pour revendiquer le titre de candidat démocrate. Là n’est pas mon propos. Le problème que je vois que les 2 candidats Clinton et Obama ont eu beaucoup de mal à se départager. Et selon la méthode que l’on pourrait choisir pour les départager, c’est l’un ou l’autre qui gagne. Cependant, la méthode conventionnelle a choisi Obama comme gagnant!

2- Les états les plus peuplés ont voté Clinton

 

23 états

Ainsi, lorsque l’on regarde de plus près le résultat des primaires, il apparaît qu’en prenant les 23 états représentant 80% des électeurs, les états les plus peuplés ont désignés Hilary Clinton comme candidate Démocrate. Huit des dix états les plus peuplés (Californie, Texas, New York, Floride, Pennsylvanie, Ohio, Michigan, et New Jersey) ont eu confiance en la sénatrice de New York. Un autre chiffre portant à la réflexion: 12 états sur les 23 états les plus peuplés pensaient que Mme Clinton était la bonne candidate! Ces 12 états représentent potentiellement 264 Grands électeurs sur 538 (soit 49%) . D’autre part, les 23 États les plus peuplés disposeront lors des élections de 398 Grands Électeurs sur 538 possibles soit 74% des voies!

3- Obama a bénéficié de l’électorat « noir » dans des états Républicains

 

En bleu les Etats Démocrates,

en rouge les républicains

Qui sont ceux qui ont donc votés pour Obama. Les noirs nous a-t-on dit. Il y a surement dans ce raccourci, une vérité indéniable puisque 8 des 10 états ou la minorité noire est la plus représentée ont désigné Barak Obama comme grand vainqueur. Mais si ces états, avec comme chef de file, la Géorgie, ont désigné Obama comme leur candidat démocrate, il ne faut pas perdre de vue que ce sont des états qui ont abandonné les urnes depuis longtemps et où le taux de participation dépasse difficilement les 50%. A cela, appliquez le faible pourcentage d’électeurs noirs (12%) et vous réaliserez que ça ne représente pas forcément beaucoup d’électeurs. Néanmoins, Obama a bien été soutenu par 8 des 10 états les plus peuplés de noirs.

D’autre part, 1 seul de ces 8 états brigués à H. Clinton est démocrate. Tous les autres sont républicains. Ce qui signifie que Obama a gagné dans les états à majorité républicaine où le candidat à de faibles chances de gagner lors des présidentielles face à Mc Cain. Dans le même temps, Hilary Clinton faisait l’unanimité au sein du parti dans les états démocrates acquis d’avance à la cause des Démocrates pour les présidentielles. Les tôliers démocrates purs et durs soutenaient H. Clinton pendant qu’une nouvelle et jeune vague militante démocrate soutenait Obama.

4- Chez les Républicains, il y a consensus autour de la candidature de Mc Cain

Pendant que les démocrates se déchirent, Mc Cain quant à lui fait l’objet d’un consensus encourageant chez les Républicains. Il gagne dans 15 états Républicains des 23 états les plus peuplés. Ces 15 états représentant un potentiel de 140 Grands Électeurs.

 

5- Trois des 4 états les plus civiques sont républicains et supportent Mc Cain

Parmi les États abritant le plus grands nombre d’électeurs et ayant le plus grands sens civisme (>70% de taux de participation), seul le Minnesota supporte Obama les trois autres (Floride, Ohio et Wisconsin) semblent décidés pour Mc Cain.

Clintoniens, blancs, noirs, « Yes, you can! »

Mc Cain semble avoir une légère avance pour la course à l’investiture mais Obama n’est pas démuni de ressources. S’il positionne H. Cliton au poste de Vice-Président, il devrait pouvoir rallier à sa cause l’électorat manquant/perdu. D’autre part, une forte mobilisation des populations noires pourrait également peser dans la balance. Enfin, les médias devront faire abstraction de la pigmentation de la peau pour laisser l’Amérique juger objectivement des idées politiques.

Obama n’est pas noir et il perdra les élections s’il manque d’habileté dans se tournant important vers l’accession à la présidence.

Paul & Mick

A ma soeur: Bon anniversaire

Si vous avez aimé cet article, souscrivez au feed rss du blog afin de rester au courant des mises à jours.

Publicités

14 commentaires

  1. Djé said,

    20 juin 2008 à 8:16

    Voici une bien belle démonstration scientifique qui peut valoir son pesant d’or … néanmoins, de mon point la politique demeure une science irrationnelle (sauf dans les républiques bananières of course) par conséquent tout ou partie de ton argumentaire peut être mis en branle à tout instant et permettre alors l’accession de l’homme béni à la maison blanche.

    Ton 3ème point m’interpelle, sachant que les primaires ne sont pas organisées par les partis politiques mais par les états eux mêmes, sous-entends tu que les voix noires républicaines se sont déportées vers le candidat Obama au détriment de Mc Cain?

    Quoiqu’il en soit voici un point de vue très interessant que je répercute dans mon zapping, akwaba dans la blogsphère Paul & Mick.

  2. Paul & Mick said,

    20 juin 2008 à 9:09

    @ Djé,

    Ceci n’est pas à lire comme une démonstration mais plutôt comme une mise en garde. Ils sont nombreux à voir Obama gagnant… mais savent-ils pourquoi, comment et de quelle manière? Il faut éveiller les consciences et leur faire comprendre que la route est longue.

    Concernant le point 3 ce n’est ce que tu as compris que j’explique… Je dis que là où Obama a gagné CONTRE H. CLINTON c’est dans des états historiquement acquis à la cause républicaines.

    Mes conclusions:

    – Obama a bien bénéficié du soutien des Noirs
    – Obama a gagné dans des états où le vote Démocrate n’est pas si significatif (Le vote tout court n’y est pas significatif)
    – Les états où Obama a gagné sont Historiquement Républicains et Mc Cain y a été impitoyable lors des primaires Républicaines.

    Donc même si Obama a gagné les primaires face à Mme Clinton dans ces états Noirs, ces états ne sont pas pour autant des futurs fournisseurs de Grands Electeurs pour Obama.

    La route est encore longue et sinueuse

    Amicalement,

    Paul & Mick

  3. SitaVy said,

    20 juin 2008 à 11:10

    Je suis d’accord avec le fait qu’il ne faut pas « réduire » Obama au fait d’être Noir. Vu tous ses mélanges, on pourrait choisir un autre côté… Il faut d’abord le voir comme un candidat aux élections et écouter ses idées. Malheureusement, aux Etats-Unis la population est beaucoup plus dans le paraître et ne va pas forcément au fond des choses…

  4. tsaal said,

    24 juin 2008 à 11:57

    pour moi le seul fait qu’un noir puisse un jour accéder à la présidence de la plus grande puissance mondiale est déjà un grand pas pour le noir, qu’il soit africain, afro-américain et que sais-je encore. même si cela ne changera rien pour l’africain, cela changera sûrement pour le noir.

  5. Paul & Mick said,

    24 juin 2008 à 12:23

    @ tsaal

    Je partage ton point de vue. Cependant, il ne faut penser que l’avancée pour les noirs n’aura lieu qu’à la condition d’une victoire d’Obama aux présidentielles. Obama a déjà gagné en prouvant à tous qu’un candidat au teint basané pouvait être le candidat Démocrate à la présidence. Certes il ne doit pas se contenter de cela mais soyons déjà conscient qu’il a bousculé les habitudes. Les choses sont déjà entrain de changer…

  6. Nono Yves said,

    25 juin 2008 à 18:15

    Joli texte. En passant étant moi même un homme du Muntu, j’aime bien le titre du Blog.
    Toutefois j’ai du mal à saisir le titre: « Obama n’est pas noir, il perdra les élections » dans la conclusion « Obama n’est pas noir et il perdra les élections s’il manque d’habileté dans se tournant important vers l’accession à la présidence » ou dans le sous titre « Pourquoi Obama ne doit-il pas être le « candidat noir » »?.
    Ensuite dans l’analyse, j’aurais bien aimé une légère déviation pour essayer de comprendre pourquoi l’on s’acharne tant à trouver une race à Obama. C’est en effet intéressant de voir les différentes théories sur la race métisse ou noire d’Obama chez les journalistes comme s’ils étaient incapable de saisir un homme à ce stade sans cet attribut bien précisé. Est ce que les médias jouent ainsi le jeu de Mc Cain ou est ce pour comme l’a dit quelqu’un la nécessité de l’image du candidat que voudrait saisir au préalable les américains?

  7. Paul & Mick said,

    25 juin 2008 à 20:58

    @ Nono Yves

    Mon cher frère, merci pour ton commentaire…
    J’ai voulu créer un titre accrocheur mais pas seulement. Ce titre signifie beaucoup à lui seul et révèle la puissance des mots. disséquons ensemble!

    « Obama n’est pas noir »:
    Je suis fatigué d’entendre que Obama est noir. Il y a en lui un métissage qui devrait faire en sorte que l’on oublie de lui affecter une seul et unique origine noire. Il est avant tout Homme. Un Homme qui défend des idées politiques!
    Bien sûr qu’Obama est noir mais il est blanc aussi…

    « Il perdra les élections »:
    En lisant ce titre on est tenté de faire le lien de cause à effet en insérant la conjonction de coordination « donc » ou même « car ». Mais ces conjonctions sont insérées par le lecteur lui-même et non pas par le modeste auteur que je suis. Je ne dis pas Obama n’est pas noir donc il perdra les élections ni même Obama n’est pas noir car il perdra les élections. Je peux vouloir dire:

    Obama n’est pas noir mais il perdra les élections ou bien
    Obama n’est pas noir ou il perdra les élection ou encore
    Obama n’est pas noir or il perdra les élections…

    En réalité, je dis un peu tout cela!

    Dans la conclusion, je réponds au lecteur qui s’est demandé pourquoi « Obama n’est pas noir, il perdra les élections »?

    Nous savons maintenant pourquoi il n’est pas noir. Il perdra les élections s’il ne parvient pas à mobiliser réellement l’électorat peu civique noir qu’on veut lui attribuer mais il perdra davantage si H. Clinton n’est pas complètement et sincèrement ralliée à sa cause.

    En revanche, je t’invite à relire le texte pour comprendre se qui me pousse à écrire que Obama ne doit pas être (exclusivement) le candidat noir. Dans le texte, je ne développe pas un point important qui serait que certains « non noirs » par manque d’identification au candidat Démocrate pourraient, parce qu’il ne vote pas sur des critères valables ou parce qu’ils sont inconsciemment victimes du conformisme malsain, produit stéréotypique de la majorité blanche, et des préjugés racistes qui se propagent dans les sociétés, se détourner d’Obama alors qu’ils adhèrent à son programme politique. (A propos de conformisme et racisme, je t’invite à lire cet article de Djé: « White is beautiful« .)

    Enfin, concernant le point que tu aurais voulu que je développe, je pose indirectement la même question…

    A bon entendeur,

    Paul & Mick

  8. maroc said,

    7 septembre 2008 à 13:02

    vous croyer vraiment que obama sera choisis et accepter comme president de usa ???

  9. Olivier said,

    23 octobre 2008 à 10:53

    Pourquoi pas?

  10. Jts said,

    24 octobre 2008 à 15:34

    L’AFRIQUE N’A POINT BESION D’OBAMA
    une petite vision…
    http://www.visionafricaine.fr.gd/Afro-Obama.htm

  11. sky said,

    5 novembre 2008 à 7:23

    Yes we can !!! Cette victoire d’Obama va donne de l’espoire a la future generation en Afrique.
    Vive Obama, Vive les Etats Unis, Vive l’Afrique et sa nouvelle generation de dirrigeant, Vive le monde!!!!

  12. christian said,

    28 novembre 2008 à 19:11

    apres ton commentaire et apres les derniers resultats j’espere que tu ne feras plus des papiers hasadeux basé sur une analyse mal interpretee des chiffres.

  13. Discoking said,

    6 mars 2010 à 3:08

    Great Blog!……There’s always something here to make me laugh…Keep doing what ya do 🙂

  14. 2 septembre 2011 à 19:31

    I never installed any copyright stuff online/offline. I know what i did or not. i just want to remove this warning from my computer but don’t know how. can anyone help me??.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :