NE ME PARLEZ PLUS DE CHINAFRIQUE!

Les Noirs interdits de bistrot à Pékin

A quelques semaines du lancement de la grand-messe olympique, la lutte contre les « fauteurs de troubles » potentiels s’amplifie. A Pékin, des propriétaires de bars viennent de recevoir l’ordre de ne plus servir les Noirs.

En contradiction avec le slogan officiel des Jeux – One World, One Dream –, les autorités chinoises préparent secrètement l’interdiction d’entrée dans les bars de la capitale aux Noirs et aux autres populations « socialement indésirables ».

Les propriétaires de bars situés dans le centre de Pékin ont déclaré au quotidien South China Morning Post qu’ils avaient dû, sous la contrainte du Bureau de la sécurité publique, signer un document dans lequel ils promettaient de ne pas laisser entrer les Noirs dans leurs établissements.

« Des responsables du Bureau de la sécurité publique sont venus ces jours-ci, en civil, pour me demander de ne pas servir les Noirs et les Mongols », a déclaré au journaliste du South China Morning Post le copropriétaire d’un bar au style occidental qui a souhaité conserver l’anonymat. Selon les propriétaires de ce bar, les autorités de la capitale sévissent contre les Noirs et les Mongols afin de réprimer le trafic de drogue et la prostitution à la veille des Jeux.

Quelques mois auparavant, la police pékinoise avait lancé une opération d’envergure contre les Noirs, habitués des bars du district de Sanlitun, le quartier des expatriés de Pékin où se concentrent les bars occidentaux.

Le document qu’ont dû signer les tenanciers de bars de Sanlitun ne se limitait pas à l’interdiction de servir les Noirs ; ils devaient également promettre de suspendre, le temps des Jeux, certaines activités telles que la danse ou les concerts. Ils ont pu conserver des copies de ce document, à l’exception des pages concernant l’interdiction de servir les Noirs. Les autorités se méfieraient des accusations de racisme que pourrait déclencher la révélation de telles mesures.

Au cours des dernières décennies, la présence de Noirs dans les grandes villes du pays a suscité des réactions violentes de la part des Chinois. Régulièrement, des manifestations réunissant des centaines de milliers de personnes sont organisées pour protester contre la présence des étudiants africains. On reproche à ces derniers de sortir avec de jeunes Chinoises.

« Le gouvernement local tente de contrôler tous les aspects de ce que vont vivre les étrangers pendant les Jeux », a déclaré au South China Morning Post David Mitchell, un musicien de jazz résidant à Pékin, pour qui il devient de plus en plus difficile de trouver des lieux de concert dans la capitale. « Tout vise à créer l’impression d’une stabilité sociale, mais ils ne comprennent pas que cette impression de stabilité est précisément le préjugé, d’ailleurs infondé, que les étrangers ont sur la société chinoise, celui d’une société totalement contrôlée et qui n’a pas vraiment de vie culturelle ».
Céline Allemand, Source: courrierinternational.com

Si vous avez aimé cet article, souscrivez au feed rss du blog afin de rester au courant des mises à jours.

Publicités

4 commentaires

  1. Djé said,

    23 juillet 2008 à 23:33

    toi aussi tu es tombé dans le piège de cette intox, depuis courrier international a démenti et s’est même excusé pour cette info non vérifiée.
    http://www.rue89.com/chinatown/pas-de-noirs-dans-les-bars-de-pekin-attention-aux-rumeurs
    Le terme population noire signifie dans le vocabulaire chinois tout ce qui touche à la mafia et autres délinquants. Ce qui est assez amusant c’est de constater que le terme noir est aussi péjoratif en extrème orient.

    Maintenant reste à savoir si tout ça est une simple erreur de traduction ou bien une opération d’intox pour nuire au régime de pékin?
    Mon coeur balance pour le second scénario.

  2. Paul & Mick said,

    24 juillet 2008 à 17:33

    Non, c’est toi qui est tombé dans le piège Chinois…
    Pour moi c’est purement et simplement un ravisement du gouvernement Chinois sur des mesures non assumées… Une pirouette pour retomber sur ses jambes alors que le monde a eu vent de ses intentions.
    Les Chinois savent s’y prendre pour faire pressions sur les gouvernements et en France Sarkozy controle la presse…
    Pour moi, ni erreur, ni opération d’intox pour nuire à Pékin mais simplement une « vérité pas bonne à dire »…

    Ne soit pas dupe je t’en prie…
    « Les propriétaires de bars situés dans le centre de Pékin ont déclaré au quotidien South China Morning Post qu’ils avaient dû, sous la contrainte du Bureau de la sécurité publique, signer un document dans lequel ils promettaient de ne pas laisser entrer les Noirs dans leurs établissements.»
    Penses-tu réellement qu’il faille contraindre un propriétaire de bar pour ne pas faire entrer de la drogue chez lui ?
    Voyons mon ami ! Soyons sérieux !
    “Des responsables du Bureau de la sécurité publique sont venus ces jours-ci, en civil, pour me demander de ne pas servir les Noirs et les Mongols”
    Et les Mongols c’est un synonymes de cocaïne ou héroïne ???
    Ils ont pu conserver des copies de ce document, à l’exception des pages concernant l’interdiction de servir les Noirs.
    Pourquoi n’avoir pu conserver les copies concernant les noirs s’il s’agissait de drogue uniquement ?
    Et que dire de « Régulièrement, des manifestations réunissant des centaines de milliers de personnes sont organisées pour protester contre la présence des étudiants africains. On reproche à ces derniers de sortir avec de jeunes Chinoises. » ?
    Ne soyons pas dupes mon ami, une vérité à été dite et le gouvernement Chinois craint pour ses intérêts Africains c’est tout !

    A bon entendeur…

    Paul & Mick

  3. Djé said,

    24 juillet 2008 à 18:32

    Plaît-il, mais plus je relis ce texte plus je trouve la manipulation grossière, il est évident quil fait référence à deux types de population noires afin de semer le trouble dans l’esprit des lecteurs.

    Partie 1 :
    « Selon les propriétaires de ce bar, les autorités de la capitale sévissent contre les Noirs et les Mongols afin de réprimer le trafic de drogue et la prostitution à la veille des Jeux. »
    De mon point de vue les noirs d’ici, ce sont clairement les triades et la mafia, je doute que les quelques étudiants noirs présents en chine s’adonnent à de tel trafic dans un pays qui leur est déjà très hostile, quant à la référence aux mongols, on est dans de la xénophobie de base, un peu comme les arabes en France où les Burkinabés en CIV qu’on accuse de tous les maux.

    Partie 2 :
    « Régulièrement, des manifestations réunissant des centaines de milliers de personnes sont organisées pour protester contre la présence des étudiants africains. On reproche à ces derniers de sortir avec de jeunes Chinoises. » ?
    Evidemment ici que ce sont les noirs africains qui sont visés, mais quel est le rapport entre eux et les « noirs » qui sèment le trouble dans les nuits pékinoises?

    Bref un beau mélange des genres.

    Tu dis que le gouvernement chinois craint pour ses intérêts africains!!! Et bien je suis heureux d’apprendre que nos potentats connaissent désormais le sens du mot dignité.

  4. Paul & Mick said,

    24 juillet 2008 à 21:05

    Attention à ne pas tomber dans la simplicité car la manipulation est arrivée après la publication du texte pour moi…

    A bon entendeur,

    Paul & Mick


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :